10 février 2014

Saint-Valentin, le coup de gueule

By Olivier Marie In Actus

Pierre Legrand, chef propriétaire de Aozen à Rennes vient d’écrire à Goûts d’Ouest pour pousser un  coup de gueule à l’approche de la Saint-Valentin. Tribune.

« Eh oui, J-4 avant la Saint-Valentin et le restaurant est  complet. Enfin complet, si l’on peut dire car 9 tables de 2 personnes (tiens, pourquoi que des tables de couples, ce serait sympa un dîner spontané entre amis ?) cela fait 18 couverts, à la place des 26 d’un vendredi habituel.

Alors, Messieurs, tout d’abord, n’est-ce pas un peu facile d’inviter sa femme, sa petite amie ou sa maîtresse le 14 février, sous prétexte qu’une société d’ultra consommation vous y a fait penser ? C’est apparemment plus compliqué d’être attentionné tout au long de l’année… Serait-ce trop d’initiative que d’aller au restaurant le 28 mars, le 10 juin ou, je ne sais pas moi, le 6 novembre ? Juste parce que l’on en a envie, juste par amour. Parce que la Saint-Valentin, ce n’est pas une preuve d’amour, c’est juste une obsession commerciale.

Et vous, Mesdames, cessez s’il vous plait d’entretenir cet excès de consommation ! La rose que l’on vous offre ce jour-là (ah, oui, désolé, mais ce n’est pas la saison des roses !) fait partie des millions de roses cultivées au Kenya pour l’occasion, qui ayant besoin de beaucoup d’eau, assèchent les grands lacs. Laissez tomber le «rose bonbon », les desserts en forme de cœur et la musique guimauve, imposez la spontanéité ! Bref, ne vous laissez-pas berner par les grandes enseignes de parfums, de bijoux ou de fleurs, avec leurs offres empoisonnées, montrez que vous n’êtes pas des moutons !

Amusez-vous et, par solidarité pour les célibataires (et les escargots !) qui seront seuls ce soir-là, profitez de vos amis (nous par exemple, nous serions bien allé voir le concert d’IAM, au Liberté…) !

Allez, sans rancune, et désolé pour les dizaines de personnes que nous allons refuser d’ici la semaine prochaine. Si tout se passe comme prévu, le dîner du 14 février 2015 à l’Aozen sera au profit de l’association « Vaincre la mucoviscidose », afin d’utiliser cet argent pour une noble cause… »

Pierre Legrand

 

1 Comment
  1. K.rine 15 février 2014

    Je suis d’accord sur certains points (st Valentin= action purement commerciale) et donc certains restaurateurs en profitent pour faire des menus uniques (pas de choix à la carte possible) et forcément à des prix élèves car sur d’être quasi plein (donc belle marge…)… C’est un cercle!!

    Je salue votre initiative quand a la soirée au profit de la mucoviscidose … Pourquoi pas lancer le concept auprès d’autres restaurateurs ?….
    Sue c, je vous souhaite un bon WE

    Reply

Leave a Comment

Saint-Valentin, le coup de gueule

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
1