13 novembre 2012

Spicy Typhanie !

By Olivier Marie In Actus

« Le créneau dont je dispose pour alimenter mon blog culinaire ? Allez, disons… de 21h00 à 7h00… pour trouver l’idée, faire la photo et rédiger la recette… Vous remarquerez qu’à cette heure, pour la photo, c’est pas gagné ! » lance malicieusement Typhanie Coulon avec un sourire aussi ravageur que sa passion pour la cuisine. A 29 ans, Typhanie est comme son site, jolie, épicée, souriante. Épices Malices donc, un site ouvert le premier septembre dernier et qui affiche déjà 900 visites mensuelles. « Contrairement au premier blog que j’avais ouvert en 2007/2008, celui-ci me correspond davantage. C’est moi qui ai créé l’interface, le code couleur, la typo… Je le considère d’ailleurs davantage comme un site, » alimenté d’environ 2 recettes par semaine.

Des recettes, fidèles à sa conception de la cuisine, « simples, spontanées, pas chères, entre amis… » Une cuisine ludique, légère, colorée, réalisée sur 2 plaques électriques, un micro four « et un blender qui fait bip bip ! «  Une cuisine du marché aussi, qu’elle fréquente chaque samedi aux Lices avec toujours dans la poche son petit carnet rempli d’idées gourmandes ! « Les Lices c’est mon rendez-vous incontournable. Et en ce moment j’adore y aller car mon produit préféré c’est le potiron, alors là je me régale ! » Tiens, picorons donc sur Épices Malices… Une soupe de courgette au sel aromatisé et La vache qui rit®, un velouté de courges, un velouté (oui, oui encore mais c’est de saison !) de cucurbitacées au Kiri® et piment oiseau. Ah nous y voilà dans les épices !

Une passion pour cette jeune femme qui a passé une grande partie de sa jeunesse en voyage. Amérique Latine, Mexique, Afrique… Aujourd’hui dans l’assiette de Typhanie ça donne notamment, à la rubrique viande, un poulet à la chinoise, un colombo à l’africaine, ou encore cette recette d’empanadas al carne, cebolla y morones (en espagnol dans le texte) qui a gagné un concours Marmiton. Sa recette préférée ? « Le colombo de poulet, c’est une recette écrite par ma maman lorsqu’elle était jeune… » nous dit cette jeune femme qui ne s’interdit pas un avenir dans la cuisine. « Qui sait ? J’aimerais bien passer mon cap pour savoir de quoi je parle, pour maîtriser… En tout cas je suis en admiration devant le travail de ces chefs. »

Les adresses de Typhanie ? Chez Paul, Le Fuji, Les Sales Mômes…
Épices Malices


Leave a Comment

Spicy Typhanie !

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0