15 juin 2012

Balade gourmande aux Lices

Par In Actus

09h00, l’Escarcelle, à deux pas du marché des Lices. A côté des producteurs venus faire un break café, un groupe hétérogène se forme dans un coin. Une dizaine de personnes prêtes à partager la première balade gourmande organisée sur le marché des Lices par Slow Food et l’Office de Tourisme de Rennes Métropole. “L’idée est de faire découvrir le Rennes gourmand, en évitant de passer à côté des bons producteurs ! Tout le monde loue le marché des Lices de Rennes, il était temps que nous lui consacrions une visite !” Jean-Michel Sébillet de Slow Food est de la partie ce matin avec Loïc Berthelot, autre membre de l’association prônant le Bon, Propre et Juste. Loïc Berthelot, cidrier de son état, créateur du fameux cidre Coat Albret et acteur incontournable du marché. Pour autant, le guide officiel du jour est un autre amoureux des Lices. Christophe Gaucher, dit Chris, le patron charismatique du restaurant l’Arsouille à Rennes. “Je vais essayer de leur montrer les bons des Lices, sourit-il. Mes fournisseurs en tout cas.” Les “bons” ont pour nom Bocel, Bertin, Renault, Simonneaux, Gernigon etc.

Et c’est parti. A chaque arrêt, Chris tente de faire intervenir les producteurs, évoque un produit, échange sur sa préparation, sa cuisson en cuisine… Les langues se délient, des débats se forment naturellement. On goute, on note, on partage des astuces, on plante un maquereau dans la glace pour mesurer sa fraicheur etc. De la vraie gourmandise pour petits et grands. Venue avec ses deux fils, une rennaise ne savait pas “comment aborder le marché des Lices. Généralement je fais les Halles, cette visite me donne les clés. Je suis ravie !” Et les enfants ont, au passage, jeté un œil dans la gueule d’un petit requin avant de danser au son du violon ! Jean-Marc, lui, veut “sortir des habitudes. Je vais au marché, mais un peu au hasard, sans bien connaître. Cette balade me permet de sortir de mon parcours traditionnel.” Ce soir, Jean-Marc a réservé deux couverts à l’Arsouille, bien décidé “à voir si ses paroles vont se traduire en acte,” lance-t-il un petit sourire en coin.

La promenade gourmande se termine par une galette saucisse arrosée d’un verre de Coat Albret. Les dernières questions fusent. Le couple anglais d’Oxford repart avec des produits bretons pleins les bras. Toutes et tous heureux d’avoir juste été là.

 

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
2 commentaires
  1. loïc Berthelot 20 juin 2012

    Bien vu M Olivier, ce reportage nous donne vraiment l’ambiance de cette ballade. Les photos sont superbes, celle des deux enfants et de leur mère regardant le gros poisson est vraiment superbe, les expressions des visages, c’est le top du top. Celle du “pirate” Chris(t) scrutant l’horizon vaut aussi son pesant de sardines fraiches.
    Bravo
    Loïc

    Répondre
  2. FRESNEAU Régis 25 octobre 2012

    jolie promenade aux lices
    la race Bretonne Pie noir, sentinelle Slow Food n’est pas évoquée ?
    le guide ne la connaissait peut-être pas
    mais les membres Slow food si
    Peut-être aussi que Vincent Thébault producteur en Bretonne Pie Noir n’était pas présent ce jour-là au marché ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Balade gourmande aux Lices

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
2