29 février 2012

Jean-Marie Baudic libéré

Par In Actus

Baudic brisé ? Non Baudic libéré ! C’est la bonne nouvelle du jour. Jean-Marie Baudic n’est heureusement pas accablé par la perte de son macaron. “J’ai appris la nouvelle dimanche soir. J’ai mal dormi. Lundi j’ai amené les petits à l’école, j’ai reçu énormément de messages de soutien, mes potes cuisiniers m’ont appelé… J’ai réfléchi, parlé avec Juliette… Je me suis réveillé mardi et j’étais bien !.. En fait ils me rendent ma liberté. Ils m’ont libéré, je suis aujourd’hui sans aucune pression. Ils m’ont donné  l’étoile sans que je ne demande rien, ils me l’enlèvent aujourd’hui sans rien me dire. Ok mais je n’irai pas chez Michelin, je n’ai pas envie de donner du crédit à cette sanction que nous ne comprenons pas. J’ai réuni l’équipe et lui ai dit : Soyez fiers de ce que vous faites ! Ne vous reprochez rien car vous n’avez rien à vous reprocher. Lorsque les clients ressortent de la maison, ils ont la banane et c’est l’essentiel. Poursuivons notre travail au quotidien… Je continuerai mon menu bistrot du midi accessible à un plus grand nombre. Nous pouvons nous regarder dans la glace sans rougir, nous pouvons manger notre cuisine et nous faire plaisir !.. Je suis sûr d’une chose : nous faisons une meilleure cuisine aujourd’hui que lorsqu’ils nous ont donné l’étoile. Nous sommes mieux organisés, l’équipe est plus performante. Aujourd’hui je vais prendre mon temps, toujours du plaisir en toute liberté !”

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
7 commentaires
  1. Gina TREVIER 29 février 2012

    MAGNIFIQUE !!!!!!!
    On reconnait bien là le dynamisme et la simplicité de Jean Marie.
    Bravo à toute l’équipe.

    Répondre
  2. coupeau 29 février 2012

    Très belles paroles, on reconnait là un grand chef. Bravo !

    Répondre
  3. yannick P 29 février 2012

    continue ainsi nous on aime et on t aime

    Répondre
  4. girard 1 mars 2012

    Tu as raison, faisons à manger juste pour faire plaisir à nos clients c’est eux les seuls juge au quotidien
    faisons nous plaisir aussi avec notre équipe il faut que l’on s’éclate
    bonne continuation
    le Chef Franck

    Répondre
  5. Jean Michel Sébillet 1 mars 2012

    Juste grand respect et chapeau bas.
    Bravo Jean Marie, j’ai pris du plaisir à chaque repas et j’ai hate d’y retourner pour apprécier le travail que tu réalises avec ton équipe.
    Cordialement

    Répondre
  6. Lormaud 1 mars 2012

    Jean Marie et Juliette ont obtenu une grande étoile, celle de nos coeurs,
    ils rayonnent tous les deux, dans leur magnifique restaurant,
    et nous le retransmettre à travers ce qu’ils subliment tous les jours dans leur cuisine,
    pour le plus grand plaisir de nos papilles,
    c’est à chaque fois un grand voyage dans les saveurs.

    Merci à vous deux, et sachez que nous sommes avec vous,
    et aussi un grand merci à votre si gentille équipe

    Répondre
  7. sasha 1 mars 2012

    On imagine tous que la nouvelle fût “hard” et cette “Pastèque” difficile à avaler mais savoir rebondir est le propre des grands, quelque soit leur métier.

    Nous sommes certains que demain le “mich-mich” passera à nouveau au pays de la coquille et que le ciel s’éclairera à nouveau d’une étoile encore plus lumineuse.

    Jean-Marie et son équipe se savent meilleurs aujourd’hui qu’hier, attendons donc demain avec sereinité!

    Libéré ou pas, la prochaine * aura une saveur mielleuse, un “gout d’ouest” légèrement iodé pour rappeler que la Bretagne est une terre où les étoiles ne se couchent jamais.

    S.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Marie Baudic libéré

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
7