28 juin 2016

Avec Le Marché à Manger, Rennes se met au food market

Par In Actus

Le Marché à Manger_

Il s’appelle Le Marché à Manger et c’est le premier food market rennais. Enfin !.. serait-on tenté d’ajouter. Alors que ces lieux conviviaux fleurissent un peu partout en Europe et en France (Londres, Madrid, Lisbonne, Berlin, Paris, Lyon…), Rennes se lance dans l’aventure gourmande, toutes proportions gardées avec les villes européennes précitées. Mais l’attente semble bien réelle dans une ville avide de nouveautés, de liberté et de convivialité. La gastronomie peut (doit) être un catalyseur en la matière et ne pas se cantonner à quelques démonstrations culinaires. Au Marché à Manger, les chefs cuisinent en live et ne manqueront pas de discuter ou donner quelques astuces aux curieux.

Le Marché à Manger s’installe donc dimanche 3 juillet prochain, dans le parking intérieur des Halles Centrales, au coeur de la ville, entre République et Colombier. Un lieu hautement symbolique, dédié aux marchands, aux produits, à la gourmandise depuis sa construction, sur une halle aux grains préexistante, de 1912 à 1926. Pour faire court, des commerçants, de la brique, du fer forgé, des monte-charges sortis tout droit du 19ème siècle. Au milieu, une cours pavée, bosselée, cernée de verrières et de poteaux métalliques. Un brin cracra, un brin indus, bref, un brin tendance. Manger ici, attablé ou assis sur un bout de trottoir, semble naturel. C’est ce que proposera donc Le Marché à Manger, dimanche prochain de 11h00 à 17h00, impliquant d’ailleurs, plusieurs commerçants des Halles Centrales comme la fromagerie Bordier qui proposera un étal cuisine, fromages et beurres. Le Primeur des Halles animera un bar à jus mais également un étal de fish’n chips en partenariat avec le chef Etienne Mangerel des Carmes. La Fromagerie Beillevaire s’acoquine avec les néo-bistrotières de la Kitchenette pour un détonnant bar à pains perdus. Le Casier à Bouteilles et la Poissonnerie Gourdin Servenière s’associent le temps d’un banc de l’écailler / bar à huîtres et muscadets. D’autres producteurs jouent le jeu du partenariat marchandise comme les Volailles Renault, la poissonnerie Troadec, la boucherie Letendre, Olives et Saveurs.

Certains commerçants des Halles centrales s’investissent mais ils ne sont pas les seuls. Une quinzaine de restaurateurs rennais ont répondu aux sollicitations du Marché à Manger et de ses 3 organisateurs, Kahina Drider (Rennes à Coup de Coeur), Franck Maciag (Les Toqués de Mythos) et Olivier Marie (Goûts d’Ouest) qui se chargent respectivement de la communication, de la logistique et du casting des chefs. Largement soutenu par la Ville de Rennes, Le Marché à Manger est porté par l’association des Ateliers du Bistrot, labellisé Dimanche à Rennes et en partenariat avec Les Tombées de la Nuit. L’affiche gourmande reflète la diversité et la qualité de la gastronomie rennaise avec du gastronomique, du bistrotier, de la brasserie, des influences gourmandes étrangères, des thés délicats, des vins naturels, de la bière bio locale… Burger au homard, fish’n chips, pull pork, bar à pain perdu, cuisine thaï, pizzas, scotch eggs, cochon farci, cochon pommes de terre (on est en Bretagne dame !), fruits de mer, dessert à l’azote, gourmandises sucrées, plats vegan et sans gluten, fromages, cuisine turque… “L’idée est d’éviter les doublons, de ne pas proposer uniquement du burger et, surtout, d’être accessible au plus grand nombre” avec des prix limités à 8€ maximum (il y aura évidemment de quoi grignoter à moins de 8 €) par offre.

De quoi se régaler en toute convivialité puisque de grandes tablées et bancs seront dressés dans la cours des Halles Centrales et sur une partie de la place Commeurec, le tout animé par DJ Ced et égayé par divers jeux. “Nous attendons, qui sait, entre 2 000 à 3 000 personnes à passer de 11h00 à 17h00.” Mais quoi qu’il en soit, Le Marché à Manger ne se contentera pas d’un one shot. « Nous sommes déjà en train de réfléchir à l’édition d’automne avec des chefs qui participent à la première édition et également de nouveaux cuisiniers. Et nous sommes à la recherche d’un autre lieu original pour accueillir la seconde édition du Marché à Manger. » En attendant, c’est dimanche 3 juillet que cela se passe, de 11h00 à 17h00.

Le Marché à Manger, Halles Centrales, Place Commeurec, Rennes.

Les étals du Marché à Manger du dimanche 3 juillet : 
Aras Turquie ; Bordier (avec le chef Tugdual Debethune) ; Brasserie Skumenn ;   Cafés Felix ; Centre Culinaire Contemporain (avec le chef Loïc Pasco) ; Chawp Shop ; Guillemot & Co (avec Sylvain – chef étoilé au guide Michelin -, Vincent et Yvette Guillemot) ; Gusto Pizza ; La Kitchenette ; L’Arsouille ; La Table des Pères ; Le Casier à Bouteilles ; Léon le Cochon ; Le Primeur des Halles ; Les Carmes ; Peal’s ; Petite Nature ; Poissonnerie Gourdin Serveniere ; Romain Joly ; Tea & Ty ; Un Midi dans les Vignes.

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
2 commentaires
  1. Rv 30 juin 2016

    Programme super alléchant, Bravo pour cette belle initiative.

    Répondre
  2. Martin Christian 1 juillet 2016

    Croisons le doigts, prions le ciel pour que cela perdure. En attendant bravo pour l’initiative ! Ch. Martin

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avec Le Marché à Manger, Rennes se met au food market

par Olivier Marie temps de lecture : 3 min
2