6 mars 2014

Legendre idéal… des jeunes

Par In Actus

Luc legendre - Gouts d'Ouest-3

Pour la photo, Luc Legendre pose en chaussettes colorées. «C’est l’une de mes caractéristiques et les jeunes sourient avec ça. Et puis ça me correspond bien, un côté un peu décalé.» Pendant la pose, quelques uns de ses confrères jettent un oeil goguenard. Peu lui importe, Luc Legendre trace sa route dans la formation, à sa façon et toujours «au service des jeunes et en étant de mon temps.» A bon entendeur…

Casque immaculé, Luc Legendre est un ovni de 49 ans dans le monde de la formation culinaire bretonne. Ancien restaurateur passé chez Jean Bardet, Marc Tizon, à l’Auberge des Templiers dans le Loiret, à l’Agora à Lausanne… il tient avec Elisabeth son épouse, Le Petit Sabayon à Rennes de 1995 à 2005. Aujourd’hui, c’est à la Faculté des Métiers de Rennes Ker-Lann qu’il officie pour le plus grand plaisir des jeunes apprentis et autres jeunes en Contrat de Professionnalisation. Ces jeunes adhèrent à 200% au projet de leur «papa chef». «Il est incroyable, toujours à créer des rencontres, à innover, à nous faire prendre le pouls de la cuisine d’aujourd’hui,» disent de lui quelques uns de ses élèves encore sous le charme d’une année 2013, riche de rencontres initiées par leur formateur qui sait aussi se faire respecter «lorsque certains ne donnent pas tout.»

Yves Camdeborde - Olivier Marie - Goûts d'Ouest-9
En novembre 2013, Luc Legendre invitait Yves Camdeborde à la Faculté des Métiers – Gouts d’Ouest

Rencontre avec Pierre Cagna en septembre 2013, Yves Camdeborde en octobre, Alain Alexanian en novembre, une sortie chez Annie Bertin, des dîners avec des chefs étoilés, des rencontres avec Thierry Marx ou Anne-Sophie Pic au sein du festival Omnivore, des échanges avec les jeunes cuisiniers brestois organisés avec son ami et confrère Gérard Boscher etc.

«Gérard a la même philosophie que moi. Nous essayons de nous démener pour les jeunes. Ils sont demandeurs, curieux… Il ne faut pas les étouffer mais être présent pour les accompagner. Cette année, c’est vrai que je me suis un peu énervé,» lâche-t-il en souriant.

Dîner sur la base aéronavale !

Et l’année 2014 ne dérogera pas à la règle. De nombreuses initiatives originales devraient voir le jour avec une rencontre Fatéma Hal-Gilles Choukroune, un Disco Soup à la FdM ou encore ce dîner totalement improbable organisé bientôt sur la base aéronavale de Landivisiau !

Décidément ce Luc Legendre est unique. A tel point qu’il vient de recevoir une invitation à se rendre deux jours à l’Institut de Formation Slow Food en Italie. Une invitation qui débute par ces quelques mots : «votre profil et votre démarche ont tout particulièrement retenu notre attention…» Respect.

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Legendre idéal… des jeunes

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0