20 février 2012

MPA, la Tribu des circuits courts

Par In Actus

Vous avez peut-être remarqué ce logo tout en fraicheur apposé sur la devanture de certains restaurants, producteurs, artisans etc. Une rondelle de kiwi dont le cœur dessine un… cœur. C’est le logo de Ma Planète Alimentaire qui, depuis 2009, œuvre en Bretagne pour le développement durable et une alimentation de qualité. L’idée, développée par Emmanuel Le Guernic – consultant et praticien hygiène et qualité de l’alimentaire -, est de créer un réseau entre le producteur, l’artisan, le restaurateur et le consommateur afin d’inciter aux circuits courts pour délivrer, au final, une assiette qualitative et respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, le réseau compte quelques 170 adhérents, essentiellement en Morbihan et Finistère… pour l’instant. “Nous privilégions le contact sur le terrain, précise Julien Kerforn chargé de développement. Il nous faut pour cela des animatrices de terrain particulièrement impliquées dans la démarche qui vont animer le réseau, le développer, être à l’écoute des adhérents, leur susciter des formations, des animations…” à l’instar de Marine Corrot sur le Morbihan et Valérie Forlot sur le Finistère.

“Nous sommes fiers de présenter nos producteurs !”

Mais avant de bénéficier du “label” Ma Planète Alimentaire, il faut respecter une charte où l’on s’engage par exemple à mettre en œuvre les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication, employer des produits de saison, privilégier des méthodes respectueuses de l’homme et de l’environnement, transmettre son savoir-faire aux générations futures… Bonne nouvelle, on ne peut pas surfer sur la mode “développement durable” en faisant du n’importe quoi ! Une idée, une éthique qui a séduit Sébastien Guillevic et Leila Haas du restaurant Le Temps pour Temps à Ploemel. “Ma Planète Alimentaire nous a clairement étoffé notre réseau de producteurs. Nous avons rencontré grâce à eux notre poissonnier, notre maraicher… Aujourd’hui nous pouvons fièrement présenter nos producteurs sur la carte. C’est comme une mise en bouche ! Nous citons également 90% de nos ingrédients.”

De Ma Planète à Ma Tribu

Toujours dans cette recherche de circuits courts, Ma Planète Alimentaire va plus loin en lançant Trib’Al, Ma Tribu Alimentaire. “L’idée est que chacun puisse trouver un site où s’approvisionner pour consommer local, de saison et de qualité.” Trib’Al se propose donc de mettre directement en relation les adhérents de MPA et les consommateurs. Comment ? En s’inscrivant sur le site dédié, en rejoignant la page Facebook dédiée. On s’inscrit à une tribu, on valide ses courses sur internet et on vient retirer ses courses dans un site dédié – une ferme, chez un particulier, dans une épicerie…

Pour + d’informations / http://www.maplanetealimentaire.fr

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MPA, la Tribu des circuits courts

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0