13 novembre 2012

Spicy Typhanie !

Par In Actus

“Le créneau dont je dispose pour alimenter mon blog culinaire ? Allez, disons… de 21h00 à 7h00… pour trouver l’idée, faire la photo et rédiger la recette… Vous remarquerez qu’à cette heure, pour la photo, c’est pas gagné !” lance malicieusement Typhanie Coulon avec un sourire aussi ravageur que sa passion pour la cuisine. A 29 ans, Typhanie est comme son site, jolie, épicée, souriante. Épices Malices donc, un site ouvert le premier septembre dernier et qui affiche déjà 900 visites mensuelles. “Contrairement au premier blog que j’avais ouvert en 2007/2008, celui-ci me correspond davantage. C’est moi qui ai créé l’interface, le code couleur, la typo… Je le considère d’ailleurs davantage comme un site,” alimenté d’environ 2 recettes par semaine.

Des recettes, fidèles à sa conception de la cuisine, “simples, spontanées, pas chères, entre amis…” Une cuisine ludique, légère, colorée, réalisée sur 2 plaques électriques, un micro four “et un blender qui fait bip bip ! “ Une cuisine du marché aussi, qu’elle fréquente chaque samedi aux Lices avec toujours dans la poche son petit carnet rempli d’idées gourmandes ! “Les Lices c’est mon rendez-vous incontournable. Et en ce moment j’adore y aller car mon produit préféré c’est le potiron, alors là je me régale !” Tiens, picorons donc sur Épices Malices… Une soupe de courgette au sel aromatisé et La vache qui rit®, un velouté de courges, un velouté (oui, oui encore mais c’est de saison !) de cucurbitacées au Kiri® et piment oiseau. Ah nous y voilà dans les épices !

Une passion pour cette jeune femme qui a passé une grande partie de sa jeunesse en voyage. Amérique Latine, Mexique, Afrique… Aujourd’hui dans l’assiette de Typhanie ça donne notamment, à la rubrique viande, un poulet à la chinoise, un colombo à l’africaine, ou encore cette recette d’empanadas al carne, cebolla y morones (en espagnol dans le texte) qui a gagné un concours Marmiton. Sa recette préférée ? “Le colombo de poulet, c’est une recette écrite par ma maman lorsqu’elle était jeune…” nous dit cette jeune femme qui ne s’interdit pas un avenir dans la cuisine. “Qui sait ? J’aimerais bien passer mon cap pour savoir de quoi je parle, pour maîtriser… En tout cas je suis en admiration devant le travail de ces chefs.”

Les adresses de Typhanie ? Chez Paul, Le Fuji, Les Sales Mômes…
Épices Malices


Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spicy Typhanie !

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0