20 novembre 2011

Un Euro Gusto nécessaire

Par In Actus

A peine vient-on de quitter le salon Euro Gusto à Tours que l’on se retrouve un peu orphelin de ces producteurs venus de toute l’Europe présenter leurs productions artisanales. Un vrai bonheur teinté de partage, de rencontres, de dégustations, de découvertes comme ces escargots géants d’Afrique, ces tomates grappes du Vesuve, ce Sbrinz suisse d’alpages et cet emmental à vous faire réviser tous vos classiques – tout à fait incroyable que cette appellation soit à ce point galvaudée. Impossible de faire le tour de tous les produits de qualité et les sentinelles soutenues par les convivium de Slow Food partout sur la planète. Quel travail nécessaire !

Oui, oui nous y venons, la Bretagne était bien présente, en force même avec ses producteurs valeureux de gwell de pie noire, de froment du Léon, de porc blanc de l’ouest avec ses oreilles piquant vers le sol, d’huîtres de pleine mer, de chou de Lorient, de cidre brut, de volaille coucou, d’andouille, de miel d’Ouessant, d’escargots, de beurres, de blé… Oui, une belle Bretagne riche de sa diversité, une Bretagne goûteuse, militante avec ces deux conviviums aujourd’hui bien présents – Rennes Haut Gallo et Les Choux Marins de Lorient – ou ce réseau” qui monte, qui monte” Ma Planète Alimentaire.

Que de belles choses avec, cerise sur le gâteau, l’intervention de cinq chefs bretons pour un repas convivial et responsable mettant en exergue les produits sentinelle bretons. Au menu ? Petite cocotte de kig ha farz du Léon / Tartare de bretonne pie noire et d’huîtres bretonnes nées en mer en Presqu’île de Ruys / Filet de Merlu de Lorient en papillote croustillante de blé noir avec son Chou de Lorient confit aux algues et oranges / Pommes confites, émulsion de caramel au beurre salé et le gwell de la bretonne pie noire.

Alors on dit merci qui ? Nathalie et Arnaud Beauvais, Jean-Claude Spégagne, Laurent Bacquer, Xavier Hamon et Jean-Louis Farjot, Le 50 à Groix !

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un Euro Gusto nécessaire

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
0