7 décembre 2014

Ce Maître Casse-Croût’coeur

Par In Chefs/Tables

Maître Casse-Croûteur - Olivier MARIE - Goûts d'Ouest-10_Fotor

Ce n’est pourtant pas un souvenir si lointain… Celui de pousser la porte vitrée d’une boucherie de centre-ville et d’en ressortir, le temp de la queue à l’heure du déjeuner, avec un casse-croûte gourmand à la main, bien beurré, du jambon à l’os épais, du pain croustillant, des cornichons croquants et juteux. Ce n’est pourtant pas un souvenir si lointain mais, à Rennes comme dans de nombreuses autres villes, comme dirait l’autre, ça c’était avant… Avant que la dictature de la mollesse n’envahisse nos palais apparemment si délicats. Avant que les chaînes ne fondent sur le marché très rémunérateur du sandwich à la française… Sur Rennes, la riposte est en marche. Au Maître Casse-Croûteur est en place et tous les petits padawan, désormais formatés au Subway, feraient bien d’y passer s’initier (voire s’y réinitialiser). J’ai poussé la porte, en partie vitrée, du Maître Casse-Croûteur dans cette rue de Saint-Malo si pauvre en restaurants de qualité (mais quelle rue bien vivante à bistrots gourmands elle pourrait être !).

Casse-croûte… ce mot si chantant qui nous donne déjà le sourire avant même de le croquer. Servi dans une petite gamelle métallique rectangulaire, mon casse-croûte du jour renferme une saucisse façon rougail bien chaleureuse en deux saveurs – fumée et classique -, agrémentée d’un coleslaw rafraîchissant, le tout enveloppé de pain tiède et croustillant. On est déjà pas mal et lorsque l’on sait que la saucisse c’est « Dédé » Denoual de la Ferme de la Lande qui la livre, que le coleslaw est fait maison avec des légumes du marché, et que le pain nous vient d’une boulangerie rennaise artisanale… on se dit que l’on renoue avec le casse-croûte fait maison avec des produits de qualité. Ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être, au passage. Alors merci Guenola, la maîtresse casse-croûteuse en chef !

La patronne des lieux est loin d’être une inconnue à Rennes. Ancienne musicienne, ancienne patronne de la fameuse Moule Rieuse, ancienne cuisinière des Germaines place Saint-Germain. Certains restaurants sont réputés pour leur clientèle d’hommes d’affaires, d’autres pour leur clientèle de sportifs, d’avocats… Ce petit restaurant du bout de la rue Saint-Malo a certainement le plus beau carnet d’adresse de rockers et autres musiciens rennais. A peine 20 places assises, une petite salle au fond, à croquer justement avec ses fauteuils année 50, quelques magazines design, des bd petits formats de guerre et de western genre Blek, Kiwi, Mustang et cie. Bon son en sourdine, expo aux murs. « Je suis en wifi gratuit alors on peut aussi se poser dans la journée, prendre un café, une pâtisserie…». Mais l’essentiel se situe bien dans la première salle toute étirée. Alors, allons à l’essentiel : l’ardoise aux poutres d’abord, les présentoirs vitrés ensuite, la mini-épicerie proposée derrière la caisse et les bouteilles de vins natures (il y a aussi des bières de Sainte-Colombe). L’essentiel on vous dit.

Au Maître Casse-Croûteur projette, quant à lui, le casse-croûte dans la sphère bistrologique ou, si l’on préfère, l’art de déguster en toute simplicité des produits frais et locaux cuisinés et accompagnés de vins élaborés le plus naturellement possible. Des flacons ici proposés par l’ami Kenneth Flipo et Sain Bio Ose, comme Mon P’tit Pithon, Gamay sans tralala, Cheverny Tessier… Et l’on en vient à ces casse-croûtes élaborés à partir d’une baguette tradition ou d’un pain bagel. Allez, on agrémente ! De jambon, de chèvre frais d’Etienne Gouffault, de houmous de lentilles, de caviar de betterave, de confit d’oignons rouges, de haddock, de rillettes de canard, de saucisson fumé à l’ail, de tomme de vache… « On part d’une base pain, un ingrédient et salade à 2,70 € et l’on y met ensuite ce que l’on veut, à raison d’1,20 € l’ingrédient supplémentaire, » nous explique Guenola. Il y a là également un plat du jour (8,50 €) comme ce gratin d’andouillette aux poires et polenta, la salade et la soupe du jour (ce vendredi glacial, un bouillon de légumes réconfortant, saveur asiatique sashimi de porc (5,50 €) etc.).

Ce Maître Casse-Croûteur, c’est du « conçu ici » en toute simplicité, un esprit de cuisine qui fait plaisir à voir. Et en attendant avec impatience le “casse-croûte langue de boeuf, sauce gribiche.”

Au Maître Casse-Croûteur, 19 rue de Saint-Malo, 35 000 Rennes – Tel. 09 52 59 80 94

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce Maître Casse-Croût’coeur

par Olivier Marie temps de lecture : 3 min
0