10 mars 2011

Coup de fouet au Petit Sabayon

Par In Chefs/Tables

Deux midis, deux déjeuners et Gaétan Tétrel a gagné. A croire que ce chef plutôt discret réussi à nous emballer à chaque repas ! Premier déjeuner : petite lasagne de bœuf minute, sauce paprika fumé suivie d’un suprême de poulet sauce kumquat et châtaigne avant de terminer sur un crumble aux pommes vanille. Le genre de plats à vous faire décrocher de la conversation pour vous attarder sur l’assiette. Alors forcément, vous avez envie d’en savoir un peu plus. Alors vous réservez de nouveau. Et là, bing, re-claque ! Un velouté de courge saucisse fumée et croutons suivi d’un lieu jaune au muscadet, petits légumes en deux structures, purée de betterave et salsifis juste croquants. Mais qui es tu Gaétan Tétrel ?

Un normand en Bretagne passé par La Tour d’Argent ou Maxim’s qui ne fait pas franchement beaucoup parler de lui (Mea Culpa de ne pas avoir été à sa rencontre plus tôt !) et qui cuisine admirablement bien. Dans une toute petite cuisine donnant sur une toute petite salle. Allez, 20 couverts, pas plus ! Tant qu’on est dans la salle, autant y rester : tons orangers sur taupe sur chocolat. Quelques belles images peu connues (ça fait plaisir par les temps qui courent) de NYC, une vaisselle des plus élégantes, un service agréable. Bref, rien à redire de ce côté. On vous prévient tout de suite, rien à redire non plus côté cuisine, ni côté environnement : quartier de la Rotonde, l’un des plus agréables de Rennes, non loin de la boulangerie de Thierry Bouvier, de quelques autres tables…

Bon alors la cuisine ! “J’aime la cuisine de l’instant, ne pas trop dénaturer les produits. Quelques beaux assemblages, des légumes… oui des légumes, ça me plait ! J’aimerai bien découvrir d’ailleurs en Bretagne la cuisine de Jean-Marie Baudic,” nous dit Gaétan, 38 ans, influencé par la cuisine du sud où il a travaillé quelques temps. “J’aime c’est vrai les huiles d’olive, le parmesan… Les sensations de fraîcheur en bouche, la simplicité. Ici les menus changent deux fois par semaine environ, et j’ai toujours quelque chose pour ceux qui n’aiment vraiment pas ce qu’il y a sur l’ardoise. ” Et nous on aime aussi son porc nourri aux graines de lin de la ferme de la Lande, ses poissons de petits bateaux, ses vins aux prix raisonnables…

Alors pour résumer, c’est ouvert du mardi au vendredi midi et les vendredis et samedis soirs. 20 couverts, mieux vaut réserver c’est une évidence. 13 € le midi pour 2 plats ! 16 pour trois plats. 24 ou 33 € le soir. Une aubaine on vous dit !

Le Petit Sabayon / 16, rue des Trente – 35000 Rennes / 02 99 35 02 04

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coup de fouet au Petit Sabayon

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0