21 février 2012

Eh J.C. Spégagne ! Et si vous étiez…

Par In Chefs/Tables

Et si vous étiez un plat ?
Une blanquette de veau… Mais avec un veau de la race Salers, broutard de l’année. Des lardons préparés avec un porc blanc de l’Ouest, quelques champignons sautés et de vrais oignons grelots caramélisés juste comme il faut

Et si vous étiez un producteur, éleveur, pêcheur… ?
Pêcheur de bar aux Glénan ou alors pêcheur de homard  aux Glénan ou alors pêcheur d’Ormeaux aux Glénan

Et si vous étiez un souvenir gourmand de votre enfance ?
Le hachis Parmentier familial du lundi préparé avec le reste du pot au feu du dimanche

Et si vous étiez une cuisine du futur, quelle serait-elle ?
Aucune, j’ai déjà bien assez de mal avec la cuisine d’aujourd’hui voir avec celle d’hier

Et si vous étiez un autre chef ?
Sûrement un chef avec les deux pieds sur son territoire, la tête vers ailleurs… Michel Bras ?

Et si vous étiez une astuce ou un secret de chef en cuisine ?
Le goût est dans le gras ! Non au jambon découenné et dégraissé, ce qui ne veut pas dire que la cuisine doit être grasse ou lourde, loin de là

Et si vous étiez un pays, une région ou une ville ?
Au large de Concarneau : les Glénan  au mois de juin,du soleil et presque personne

Et si vous étiez un personnage réel ou fictif ?
Marco polo, voyager, découvrir… Pas comme un touriste, mais comme un acteur du voyage

Et si vous étiez un art ?
Certainement la musique. Comme la cuisine, la musique est multiple, actuelle ou d’avant, mais comme la gastronomie elle distille une part de bonheur

Et si vous étiez un client, qu’attendriez-vous d’une table gastronomique ?
De la convivialité, et l’amour du travail bien fait

Et si vous étiez-vous ?
J’ai déjà pas mal de temps à m’apprivoiser donc je reste tel que…

 

Jean-Claude Spégagne est le chef propriétaire du Bienvenue à Roudouallec et président de l’association Restaurant du Terroir

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
1 commentaire
  1. pascal raffray 28 février 2012

    surtout ne change rien surtout pas ta bonne humeur
    salutation gourmande du paysan de la fresnais

    Répondre

Répondre à pascal raffray Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Eh J.C. Spégagne ! Et si vous étiez…

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
1