23 mars 2011

Eh Olivier Beurné ! Et si vous étiez…

Par In Chefs/Tables

Du dynamisme à revendre, des idées tous azimuts, voilà le chef de cuisine du Château de Loguénolé entre Hennebont et Port-Louis dans le Morbihan. Son nom ? Olivier Beurné, en place depuis à peine deux ans. Avec lui la cuisine bretonne se marie à l’ail noir du Japon, les meilleurs produits se donnent rendez-vous dans l’assiette. Entre deux services, il nous dit qui il serait s’il n’était pas lui. Tout un programme !

Olivier Beurné, Château de Locguénolé à Hennebont (56)

Et si vous étiez un plat ?
Des pommes de terre rôties, beurre salé, ail et fleur de thym, avec une magnifique tranche de pain au levain… Simple et direct, droit au but, on ne triche pas !!!

Et si vous étiez un producteur, éleveur, pêcheur… ?
Un pêcheur de bar à la ligne… Combat entre un homme et un poisson noble, où le poisson a aussi sa chance.

Et si vous étiez un souvenir gourmand de votre enfance ?
Au départ je serais un effluve, celle d’un lapin cuit dans une cocotte en fonte avec des lardons fumés, oignon et ail. Cette “part des anges” qui me réveillait le dimanche matin, et après quel régal gustatif accompagné d’une purée de pomme de terre… j’en salive encore !

Et si vous étiez une cuisine du futur, quelle serait-elle ?
Elle ne serait pas virtuelle !!! Dans tous les cas, ce serait une cuisine qui ait du goût, de la texture, de la couleur… Celle des légumes me conviendrait bien.

Et si vous étiez un autre chef ?
Pierre Gagnaire, pour sa philosophie de la cuisine.

Et si vous étiez un pays, une région ou une ville ?
Sans hésiter, la Bretagne, richesse culturelle, richesse des produits, richesse des reliefs. J’aime aussi le Vietnam…

Et si vous étiez un personnage réel ou fictif ?
Le client d’hier soir qui a mangé des ormeaux à l’huile de noisette que je lui ai préparé, juste pour voir s’il avait bien mangé (rire). Mr Paul, Paul Bocuse, alors là oui !!!!

Et si vous étiez un art ?
La photographie, comme pour la gastronomie elle donne des émotions, des textures. Elle réveil nos sens…

Et si vous étiez en colère, ce serait contre quoi ?
Ouf, la liste est longue ! Le gouvernement, qui ne fait rien, ou peu, pour sauver les petits artisans, reflet de l’art français, tous domaines confondus. Egalement contre une majeure partie de Français – en tout cas dans les nouvelles générations – qui ne reconnaissent plus les vraies valeurs, celle du travail bien fait, des beaux produits, etc.

Et si vous étiez vous ?
Je serais moi ! Et vous ?

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Eh Olivier Beurné ! Et si vous étiez…

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
0