19 juin 2014

Paulette, la reine des… fish !

Par In Chefs/Tables

Avant qu’elle ne passe le relais, courrez au Bistrot du Marin goûter les fameux fish’n chips de Paulette. Eh oui, après 7 années passées derrière son comptoir à l’ancienne flanqué de Guignolet, Moltoni, Cinzano et autre Southern Comfort… Paulette vend son bistrot. Une page se tournera cet été à Plérin sur le port du Légué. Car disons-le clairement, le fish’n chips de Paulette est une institution en Bretagne. Le regard malicieux, le sourire accueillant, Paulette en est fière. «Et oui, les Anglais me disent même que c’est le meilleur fish’n chips d’Angleterre ! Ca fait plaisir quand même.» Ce regard malicieux est celui que vous tend Paulette lorsque vous vous intéressez un peu trop à sa recette. «La pâte à fish, c’est secret, c’est un mélange que je garde pour moi, mais que je transmettrai à mes jeunes repreneurs.» Certains restaurateurs sont venus quérir sans résultat quelques précieuses informations. Paulette est aussi intraitable avec les curieux qu’elle l’est avec la qualité de sa pâte à fish. Pour s’épancher sur le poisson, pas de soucis, «c’est 200 g de dos de cabillaud frais, éventuellement du lieu jaune frais en dépannage.» Et pour la pâte à fish ? «… de la croustillance, de la tenue et un joli doré…» Sourire ! Un point c’est tout. «J’ai travaillé cette recette pendant longtemps suite à une demande d’une cliente anglaise qui voulait un fish du temps où je travaillais sur Callac.» C’est là-bas que Paulette se lance dans le fish. «Lorsque je suis arrivée ici sur le port, je n’osais pas en faire… A force d’entendre les clients hurler sur les Anglais !» Et puis elle s’est lancée. Aujourd’hui lorsque certains clients réservent au téléphone, «ils demandent s’ils sont bien au Fish’n Chips !»

Mais il n’y a pas que le fish et Paulette au Bistrot du Marin ! Il y a aussi Pierre le Landais. Un look de Hells Angels, ce Pierre. Passé par le pétrole et le camping, le voici derrière le comptoir, «en stage de pré-retraite» rigole-t-il, prêt à enfourcher son Harley Road King. Il y aussi le Bistrot en tant que tel et son enchevêtrement de babioles, de pancartes, de cartes de toutes sortes, d’articles de presse découpés, de maquettes, de dessins d’enfants, de livres… Il y a aussi sa Place des Assoiffés, son coin réservé à l’association de plaisanciers de La Toupie, le dépôt vente du Central Brittany Journal «on sale here 1€ !» etc. Il faut y aller pour tout ça, l’ambiance, ses fish… et y retourner pour les autres plats. L’Irish Stew en hiver cuit 6h, l’aïoli de morue et de haddock à la confiture de cerise noire, les moules de Planguenoual, les patates au lard…

Au Août, ce sont donc des jeunes qui vont reprendre l’affaire. “Ils vont notamment largement développer le take away.» En voilà encore une bonne nouvelle. A bientôt Paulette et surtout… Merci !

Le Bistrot du Marin, 1 rue de la Tour – 22190 Plérin – 02 96 33 28 69
Ouvert du mardi au dimanche midi. Fermé le soir sauf le vendredi (et le mardi et mercredi en été).

Fish’n Chips : 13,50 € la semaine / 14,50 € le week-end / 11 € à emporter.

 

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
1 commentaire
  1. M&L 4 février 2015

    Bonjour,
    très bon fish et très mauvaises chips (on voit d’ailleurs bien sur la photo que ce sont des frites industrielles).
    C’est quand même dommage lorsque c’est la spécialité de proposer des frites congelées, ça gâche tout l’effort fait sur le poisson.
    M&L

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paulette, la reine des… fish !

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
1