13 février 2013

Rouxel, plein d’avenir à Pen Ar Vir

Par In Chefs/Tables

Fred Rouxel Pen Ar Vir Loctudy Gouts d'Ouest

A 37 ans, Frédéric Rouxel s’est lancé un nouveau défi. Un défi fondateur dans le métier de restaurateur : ouvrir sa propre maison. Après 4 années passées aux Sables Blancs version Guy Diquelou, dont plus d’une année en qualité de chef de cuisine, le voici quelques kilomètres plus à l’Ouest encore, à Loctudy. Passé par l’Europe à Morlaix ou encore La Caravelle à Dinan, le costarmoricain a repris le restaurant Pen Ar Vir et y installe tranquillement son équipe, ses idées. “C’est ma première affaire… Rien que de le dire cela me fait chaud au cœur, vraiment… Il me fallait passer par là pour me construire, poser mon identité… Et je suis confiant, cela va marcher.” La maison n’est pas inconnue des aficionados de la cuisine bretonne. Anciennement étoilée, elle était tenue jusqu’à l’été dernier par Arnaud Le Levier.

“En cuisine, je ne veux travailler que du beau produit, d’une fraîcheur implacable. Comment pourrais-je faire autrement sur le poisson, le port de pêche est à deux minutes ! J’y vais deux fois par jour alors les menus sont en fonction de la saison des poissons que j’aime travailler comme le turbot (avec une mousseline de butternut par exemple), le bar de ligne, la lotte, le saint-pierre et son risotto aux huîtres… Du goût avant toute chose sans entrer dans trop de complications. La sincérité du produit, sans tricher. Des cuissons simples, je marque les poissons et je les termine au four.” On n’oubliera pas pour autant ce foie gras dans tous ses états dont un poché au bouillon de pot au feu. “Servis en salle devant le client,” les bouillons sont d’ailleurs une autre marque de fabrique de la maison, thaï, langoustine…

Pas de carte, des menus à 32, 43, 68 et 75 € et un objectif, “partir à la reconquête du macaron perdu !” Au moins cela a le mérite d’être clair.

Pen Ar Vir / Rue du Commandant Carfort – 29750 Loctudy
Tel. 02 98 87 57 09 / www.penarvir.fr

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
1 commentaire
  1. sophie rio 13 février 2013

    Une table qui vaut le détour, et un chef qui organise un concours gastronomique pour les amateurs ! Une initiative qu’il faut souligner et les candidatures sont encore possibles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rouxel, plein d’avenir à Pen Ar Vir

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
1