12 septembre 2013

Seven, pêché de gourmandise

Par In Chefs/Tables

Seven,restaurant,Rennes

Le Seven ? Un petit bistrot discret ouvert tranquillement au début du printemps sur Rennes. Une adresse Place Saint-Germain que l’on se glisse entre connaisseurs. Une adresse dans la lignée des meilleurs bistrots rennais. Tout simplement. On sent la même éthique, on remarque les mêmes fournisseurs. Des tomates de Vincent Bocel trônent sur le comptoir, Bordier en crémerie, Cozic et Coupel en pains, Denoual en cochonnaille, Ouest Culinaire en import de jolis produits notamment espagnols… Une carte ultra courte qui change tous les jours. «On veut donner ici un véritable esprit de liberté,» explique Yves Gardelle, un épicurien attachant qui s’est associé à l’excellent cuisinier et auteur de bons mots François Galle, déjà croisé aux Fourneaux de François rue Hoche ou au Château Richeux… Mais ça, c’est déjà loin… Entre temps l’homme s’est reforgé un physique et un moral dans un potager de Torigné avant de revenir aux fourneau.

«Plus qu’un bistrot gourmand, je parlerais davantage d’une petite cantine de gourmets, une petite table de quartier,» nous dit François. Petit, oui, car le Seven compte 24 couverts et 12 en terrasse, la réservation est de rigueur. Dans l’assiette, c’est du bon, du traditionnel avec des joues de porc, des pots au feu… comme du plus exotique avec cette assiette de poulpe mariné façon lusitanienne. Une carte des vins particulièrement bien vue, en direct, «sans barrière et selon les rencontres.» Yves propose ses propres rhums arrangés ou son vin à l’orange, unique sur la place. Et puis il y a cette place Saint-Germain, si unique à Rennes…

L’Entonnoir au Seven !
Durant tout le mois de septembre «et plus si affinité», le Seven donne carte blanche à Anthony Martin, le propriétaire de l’Entonnoir qui vient de fermer ses portes. En cuisine avec François Galle, ou pas, Anthony Martin propose sa propre carte les lundi, mardi, mercredi, samedi (midi & soir) et dimanche soir. «Les soirs habituellement fermés au Seven. Je propose des plats qui étaient dans l’esprit de l’Entonnoir époque Mickaël.» Ce soir là, les clients pouvaient goûter notamment un saumon gravelax, un velouté de potimarrons chanterelles, une salade de cocos magret de canard, une saucisse maison aux pleurotes, rougaille de tomates, un curry de thon germon, des joues de porc au citron confit… 

Le Seven
7, place Saint-Germain. Ouvert du lundi au vendredi midi et le jeudi et vendredi soir
Tel. 09 80 74 75 84

 

Related Images:

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
2 commentaires
  1. Véronique 22 septembre 2013

    j’ai testé !

    Répondre

Répondre à Olivier Marie Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Seven, pêché de gourmandise

par Olivier Marie temps de lecture : 2 min
2