6 décembre 2011

Une Cigale Egarée à Quimperlé

Par In Chefs/Tables

“Là où nous sommes, on est vraiment tranquilles. Mais c’est vraiment bien car les clients viennent pour nous et pas par hasard !” La Cigale Égarée de Damien et Séverine Victor-Pujebet semble en effet un peu perdue dans son écrin d’un hectare de verdure cerné, à l’entrée de Quimperlé, par une zone d’activité. L’ancienne ferme devenue restaurant a beaucoup de charme avec son jardin de curé fait de bric et de broc et planté de figuiers, pêchers, mûriers, noyers…

Atypique, voilà bien le mot pour ce restaurant qui conjugue une gastronomie ludique et décalée. “Nous avons construit notre notoriété sur des choses très osées en cuisine comme des snifs de rails de bonbons acidulés au piment d’Espelette, des sauces en seringue pour agrémenter les poissons, des cuissons basse température…” Même s’il s’est un peu “calmé” Damien Victor-Pujebet continue de s’amuser en travaillant ” à l’instinct et avec d’excellents producteurs. Je ne suis pas là pour galvauder les bons produits de Bretagne.” C’est ainsi que Victor nous propose de déguster mademoiselle langoustine en 4 mouvements, ailleurs dans le menu un dim sum en nage de citronnelle puis joue de bœuf à sa façon purée de ratte du Touquet et truffes de Bourgogne, ou encore une pastilla d’agneau caramélisée rafraîchit d’un sorbet d’oranges amères à l’estragon… Non, non, il ne s’est pas complètement calmé et c’est tant mieux.

De la qualité et du décalé. Du coup, la Cigale Egarée attire une clientèle plutôt jeune, venue de Lorient, Quimper, Vannes, Nantes… et guidés en salle par Séverine, ancienne comptable dont le rêve était d’ouvrir un restaurant. “Nous sommes très proches des clients, dans une ambiance un peu familiale car nous sommes deux en cuisine et deux en salle pas plus !” proposant ses menus à 35, 50 et 80 € le soir (20 € le midi entrée plat dessert). Aujourd’hui d’autres projets pointent le bout de leur nez avec cette grange qui devrait se transformer en salle d’accueil de groupes.

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une Cigale Egarée à Quimperlé

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
0