10 juillet 2012

Harold et sa Pikolenn

Par In Producteurs

La Pikolenn ou la Molenette ça vous parle ? Si vous être complètement à l’Ouest certainement, sinon… et bien sinon il faut vous y rendre car c’est plutôt là-bas, du côté de Brest et surtout du Conquet, que vous aurez la chance de déguster une saucisse dite de Molène. Une saucisse dont la viande est coupée au couteau et surtout fumée aux algues ! Une tradition de l’île de Molène qui perdure encore aujourd’hui tous les 15 août lors de la fête de la Snsm. “Comme il n’y a pas d’arbre sur Molène, les habitants ramassaient autrefois les algues pour fumer.”

Mais revenons à nos Pikolenn et Molenette produites aux Fumaisons d’Iroise par un certain Harold Le Meur. Un nom bien breton pour un prénom bien Viking qui va d’ailleurs comme un gant à ce grand jeune homme à la barbe fournie. Originaire du Conquet, Harold Le Meur a toujours eu pour ambition de faire connaître cette saucisse de Molène “qui est ma Madeleine à moi, sourit-il. Une saucisse de porc breton que je fume avec les algues ramassées par David et Soizic Cuisnier, agriculteurs sur l’île de Kemenez. Eux font d’excellentes pommes de terre nourries de goémon. J’ajoute également du bois de hêtre afin que le fumage soit plus équilibré. On fume en deux fois, entre 16 et 20 heures, à froid.” Autre particularité de cette saucisse savoureuse, “un peu plus de viande, de l’ordre de 80 / 20 en pourcentage viande / gras et un peu moins de sel que les autres. Nous sommes vraiment dans un produit rustique,” que l’on va retrouver à la vente dans son épicerie du Conquet, sur internet, dans les boucheries, charcuteries et supermarchés du coin… “C’est parfait avec des pommes de terre, ou en cassoulet breton, dans une brioche… Vous pouvez la cuire à l’eau, mais également au four, grillée, en rougail avec des fruits de mer…”

Et si vous n’aimez pas les saucisses, Harold Le Meur propose également de la poitrine de porc et du filet mignon de porc fumé ou encore une truite des Monts d’Arrée fumée.

Les Fumaisons d’Iroise, rue Winston Churchill – 29217 Le Conquet / Tel. 02 98 89 03 60

 

Écrit par Olivier Marie

Journaliste culinaire professionnel écumant les salles de restaurant et les cuisines de l'Ouest depuis plus de dix ans.
3 commentaires
  1. Nolwenn Le Meur 23 juillet 2012

    Les saucisses de Molènes des Fumaisons d’Iroise sont un vrai régal! C’est un pur bonheur de déguster les spécialités de cette entreprise haut de gamme!

    Répondre
    • bretaud 27 août 2012

      Je pense que ce commentaire devrait être considéré comme subjectif…Lien de parenté “Le Meur”?Avant de publier ce genre de commentaire “publicité”, réfléchissez un peu…

      Répondre
  2. Au salon du livre de Ouessant, l’année dernière, j’ai invité quelques auteurs du salon à venir dîner dans le gîte que nous louions;l’idée étant de faire mon kig ha fars.Je l’ai préparé avec ce que j’ai trouvé sur l’île. Ainsi les saucisses de Molène sont entrées dans la composition du plat. Une surprise pour tous, et une bonne surprise. Cette année je ne peux retourner au salon insulaire, et les auteurs avec qui je suis restée en contact sont dépités…

    Répondre

Répondre à Nolwenn Le Meur Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Harold et sa Pikolenn

par Olivier Marie temps de lecture : 1 min
3